SkyTeam Cargo Initiatives Environnementales

L'intérêt que SkyTeam Cargo porte aux besoins de ses clients et, par voie de conséquence, à la qualité de ses services va de pair avec sa volonté de protéger l'environnement. Chacun des membres de l'alliance a déjà pris de nombreuses mesures pour diminuer son impact négatif sur l'environnement, et poursuivra cet objectif à l'avenir.

L'une des actions concrètes visant la réduction des émissions réside dans la modernisation de la flotte. Toutes les compagnies aériennes sont favorables à la nouvelle génération d'appareils moins bruyants et moins polluants. Le renouvellement de la flotte constitue un aspect fondamental pour diminuer l'impact sonore et voler aussi écologiquement que possible.

Par exemple, Air France-KLM investit actuellement dans les appareils commerciaux les plus écologiques jamais construits. La compagnie a récemment acquis un Boeing 777F, dont la consommation et les émissions de CO2 sont 18 % inférieures à celles du Boeing 747-400, ce qui en fait l'avion cargo le plus économique en carburant au monde. Le même principe s'applique aux nouveaux Airbus A330 et A320 d'Alitalia. Cet appareil, qui arbore le logo vert « Écologique » de la compagnie, satisfait aux normes internationales les plus pointues. Ces avions intègrent les technologies de dernière génération et sont équipés des moteurs les plus efficaces, diminuant l'impact sonore et améliorant la consommation de carburant. Korean Air continue d'augmenter sa flotte d'avions cargo en lançant des B747-8F, B777F, des appareils de la plus haute efficacité du point de vue écologique. Sa flotte comprend également l'A380, qui affiche une charge maximale au décollage supérieure de 40 % à celle du B747, et le B787, premier avion privé employant une structure en carbone léger sur l'ensemble du fuselage. Delta exploite l'une des flottes les plus récentes dans le monde. Sa flotte 2009 est en moyenne 35 % plus économique en carburant que celle de 2000. Czech Airlines se préoccupe également de l'environnement et a récemment reconfiguré sa flotte, remplaçant les appareils d'ancienne technologie par des avions neufs conformes aux normes internationales en termes de diminution de l'impact sonore. China Southern Airlines agit également en faveur d'un transport aérien respectueux de l'environnement, par une dynamique innovante éco -responsable, le renouvellement de sa flotte, l'optimisation de ses trajectoires de vol et la réduction des gaz à effet de serre. China Southern a supprimé 20 appareils MD 82 obsolètes dont la consommation de carburant était élevée, pour les remplacer par des appareils à haut rendement tels que l'Airbus A320 et le Boeing 737-800.

Tous les membres de SkyTeam Cargo se sont engagés dans diverses activités au sol et dans les airs, et dans des projets de protection de l'environnement. Pour n'en citer que quelques-uns :

  • Préservation et protection de l'eau, particulièrement dans l'entretien des appareils et des moteurs.
  • Économies d'énergie grâce à l'installation de panneaux solaires (par exemple, Delta s'est associée avec le port de Portland et avec son client Nike pour alimenter le magasin Nike situé dans l'aéroport de Portland) ou en économisant l'énergie grâce à la mise à niveau de l'équipement électronique et à la mise hors tension du matériel électrique lorsqu'il n'est pas utilisé.
  • Protection de l'air en diminuant les émissions atmosphériques générées par les activités, particulièrement dans les domaines techniques et les aéroports (phases de taxi ou d'attente) ou en installant des winglets (ailettes) sur la flotte (comme c'est le cas de l'ensemble de la flotte de B737 d'Aeromexico et d'un grand nombre de 737, 757 et 767 de Delta), ce qui contribue à diminuer considérablement les émissions de monoxyde de carbone. Delta a déployé plus de 1200 véhicules de service électriques au sol – ne générant aucune émission – pour réduire la pollution et abaisser l'empreinte carbone globale. China Southern a mis au point de sa propre initiative une analyse des performances de décollage en temps réel inédite en Chine qui a été mis en service sur certains Boeing 777-200 et Boeing 737-800.
  • Utilisation de matériaux recyclés comme le bois, le plastique et les fibres de carbone (les batteries des « envirotainers » sont également réutilisées dans la mesure du possible).
  • Participation au programme e-freight de l'IATA pour un fret aérien électronique destiné à réduire les déchets et les émissions de CO2.
  • Initiative de réduction du poids des avions qui se traduit par l'utilisation de containers en Kevlar et autres fibres légères, permettant de diminuer le poids transporté et d'utiliser une moindre quantité de kérosène, donc d'émettre moins de CO2. De plus, China Southern a procédé à un décapage complet de la couche de peinture de certains B737CL, B757, B777 et séries A320, ce qui non seulement allège le poids de l'avion mais contribue également à réduire la friction, réduisant ainsi la consommation de carburant et les émissions.
  • Recherche et développement de « carburants de substitution » infligeant un moindre impact à l'environnement.

Le service de compensation du CO2 proposé par Air France-KLM Cargo à ses clients et offrant la possibilité aux transitaires comme aux expéditeurs de disposer d'une mise en perspective détaillée de l'émission de CO2 de leurs expéditions et l'opportunité de la compenser, constitue un exemple concret de cette approche écologique. La contribution de compensation est intégralement investie dans des projets de production d'énergie éolienne, hydraulique ou solaire distingués par un certificat Gold Standard : une garantie accordée aux projets de premier ordre sur le marché du carbone, contrôlés par des tiers extérieurs.
Pour la onzième année consécutive, l'Indice de durabilité Dow Jones (DJSI)*, principal index qui évalue les performances des entreprises en termes de responsabilité sociale, a placé Air France-KLM première de la catégorie « Compagnies aériennes » en 2015. Pour la septième fois, le Groupe est également premier dans la catégorie plus large du « Transport », qui inclue les transports aérien, ferroviaire et routier ainsi que les activités aéroportuaires. Air France-KLM fait partie des 24 groupes les plus responsables au monde, chacun dans son propre secteur d'activité.
Depuis 2010, Aerolineas Argentinas et Carbio (chambre argentine des biocarburants) travaillent ensemble au développement du biocarburant destiné à l'aviation. Les objectif principaux de l'utilisation de biocarburants dans le transport aérien sont la réduction des gaz à effet de serre et l'existence d'une source d'énergie durable et renouvelable.

De plus, tous les membres s'efforcent de faire œuvre de sensibilisation sur ces thèmes parmi leur personnel, en communiquant sans relâche sur la sensibilité et la culture environnementales. À travers diverses initiatives, comme par exemple le covoiturage ou le soutien volontaire à des projets d’ONG, Delta incite ses employés à prendre conscience de l'environnement aussi bien professionnellement que dans leur vie privée. China Southern a créé un système de gestion du carburant et activement encouragé ses employés à partager leurs idées en matière d'économies de carburant par l'intermédiaire de plateformes d'informations comprenant un site Internet interne sur la gestion du carburant, une plateforme SMS et des séminaires sur ce thème. Mais les efforts de China Airlines ne se limitent pas aux économies de carburant en vol. En 2012, China Airlines coopère avec l’Institut de recherche taiwanais sur les technologies industrielles, pour mener une étude de faisabilité sur l’utilisation de véhicules électriques dans les aéroports. Les résultats de cette étude serviront de base à l’introduction future de véhicules électriques dans les activités aéroportuaires.

Chacun des membres de SkyTeam Cargo se préoccupe des problèmes environnementaux et s'inscrit dans une volonté de mise en place et d'amélioration continue des stratégies et des systèmes de gestion de l'environnement. L'objectif central de ces dispositifs consiste à réaliser une réduction permanente des impacts directs et indirects sur la planète des activités de transport aérien. China Airlines a par exemple mis en place en 2012 le système de gestion environnemental ISO 14001 pour synchroniser son modèle de protection de l’environnement avec les normes internationales. Aeromexico a signé un accord avec MEXICO2, une plateforme indépendante de vente de crédits carbone, afin d'acquérir des réductions d'émissions certifiées (REC), également connues sous le nom de crédits carbone, pour des projets nationaux conformes aux normes internationales. MEXICO2 permet la vente et l'achat de REC et compense les émissions carbone, garantissant ainsi la transparence des transactions sur le marché volontaire du carbone. Cet accord passé avec MEXICO2 indique qu'Aeromexico se conforme aux directives de l'IATA (Association Internationale du Transport Aérien) pour la réduction des émissions de carbone, suite à l'engagement pris en 2005 en faveur d'une croissance neutre en carbone en 2020, avec une réduction de 50 % des émissions par rapport aux niveaux de 2005 à l'horizon 2050. China Cargo s'est équipée d'EFB (electronic flight bag), qui remplacent les manuels de vol à bord des B777F afin de réduire le poids embarqué. Les modules de performance sont également optimisés dans le système de contrôle en vol de China Cargo afin de ne plus faire apparaître dans les manuels de vol les tableaux des aéroports alternatifs pouvant gérer un atterrissage. Cette solution permettra aussi de réduire le poids embarqué à bord. Afin de réduire les coûts d'entretien des moteurs et la consommation des moteurs en carburant, China Cargo adoptera les décollages à poussée réduite si la charge utile est assez légère ou si la piste d'atterrissage est assez longue.

Pour obtenir une réelle différence, toutes les compagnies aériennes doivent relever ce défi ensemble, en montrant l'exemple au sein de l'industrie aérienne mondiale. Elles s'engagent pour l'avenir à toujours garantir à leurs clients un service de transport associant fiabilité, sécurité et respect de l'environnement.